Cinéma

Anar un jour…

Dans La Mort se mérite, digressions avec Serge Livrozet, Nicolas Drolc fait le portrait d’un révolté de 75 ans à l’incroyable parcours.
Anar un jour...
Les Films des Deux Rives
Cinéma

Dans son documentaire Sur les toits, Nicolas Drolc retraçait la lutte des prisonniers pour leurs droits dans la France du début des années 1970. L’un de ses principaux protagonistes fut l’ancien détenu Serge Livrozet, auquel le réalisateur consacre aujourd’hui un portrait intime au sublime noir et blanc. Pas sûr que «la mort se mérite», comme dit son titre, mais cet homme-là méritait assurément un film! Pour sa personnalité bien trempée

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion