Qui va ausculter les candidats?

Les associations de médecins veulent avoir un droit de regard sur l’arrivée de praticiens étrangers en Suisse, ce qui entre en conflit avec la libre circulation.
Jeff Eaton / Flickr CC
Santé

Créer une commission pour réguler l’installation de médecins étrangers dans son canton, c’est ce à quoi travaille la Société neuchâteloise de médecine (SNM). Fribourg y réfléchirait aussi, tandis que Genève dispose déjà d’un tel organe. D’autres associations de médecins, s’inquiétant de l’arrivée de praticiens qui n’offriraient pas toujours «les garanties de qualité des soins auxquelles le patient suisse est habitué», ont déjà un certain droit de regard. Problème: un canton

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion