Vaud

Déterminés à poursuivre la grève

Les employés de Thermo Fisher Scientific luttent contre les 106 licenciements et la délocalisation en Tchéquie.
A Ecublens SDT
Conflit social 

Lundi à midi, des dizaines d’employés, calmes et déterminés, menaient leur quatrième jour de grève devant les locaux de Thermo FisherScientific, à Ecublens. Le groupe américain spécialisé dans les instruments de mesures de pointe a annoncé début avril la délocalisation de 106 emplois sur 165 en République thèque. Les négociations sont bloquées depuis la semaine dernière. En cause: le refus de la direction de reconnaître le syndicat Unia, qui représenterait

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion