Genève

Piquet de protestation devant le siège d’Implenia

Trois ouvriers soutenus par le syndicat Unia contestent leur licenciement qui les prive notamment d’un prochain départ à la retraite anticipée. Ils ont manifesté devant le siège genevois d’Implenia.
Les employés licenciés exigent d'être réintégrés par Implenia Eric Roset
Conflit social 

Jeudi, trois ouvriers et le syndicat Unia ont manifesté au siège genevois d’Implenia. Ces employés de l’entreprise de construction ont été licenciés peu avant 60 ans, âge qui leur donnerait droit à une retraite anticipée. Aujourd’hui, ils exigent d’être réintégrés par cette société prospère, pour laquelle ils ont travaillé plus de dix ans. Après plusieurs tentatives de contact infructueuses avec les dirigeants au cours du mois de janvier, les travailleurs et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion