Actualité

Les Britanniques appelés aux urnes

Theresa May veut renforcer sa majorité parlementaire, avant les négociations avec l’UE sur le Brexit.
La première ministre britannique WIKIMEDIA COMMONS/HMSO
Royaume-Uni

Theresa May est décidément déroutante. Se reniant, la première ministre britannique a réclamé mardi l’organisation d’élections législatives anticipées au Royaume-Uni, le 8 juin. Elle escompte ainsi renforcer sa majorité parlementaire, alors que Londres et Bruxelles s’apprêtent à engager leurs délicates négociations sur le Brexit. Les députés de la Chambre des communes devraient approuver aujourd’hui cette proposition surprise. Depuis son entrée en fonction, en juillet 2016, Theresa May avait en effet exclu

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion