Cinéma

Une réalité qui dérange

En donnant la parole à quatre prostituées de Lausanne dans son documentaire «Impasse», Elise Shubs bouscule le consensus helvétique sur une question de société occultée.
Pour préserver leur anonymat et éviter les clichés érotisants MATHIEU GAFSOU
Cinéma

Comment approcher la réalité de la prostitution sans tomber dans le voyeurisme et les clichés? Recueillant le témoignage de quatre femmes à Lausanne, Impasse répond en les filmant de loin ou décadrées, visage caché pour mieux faire entendre leur voix; en quadrillant surtout le théâtre de leur calvaire quotidien – entre Sévelin et la route de Genève. Un dispositif inédit, dicté par une véritable éthique du regard. Formée chez Climage, notamment

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion