Genève

La «directive Jornot» enfin rendue publique

Après leur victoire devant le Tribunal fédéral les juristes progressistes demandent la transparence sur la politique du procureur général.
Olivier Jornot avait toujours refusé de divulguer la directive portant son nom. JPDS
Justice genevoise

A l’issue d’un long marathon judiciaire, le Tribunal fédéral a donné raison en 2016 à l’Association des juristes progressistes (AJP) et à l’avocat Nils de Dardel. Tous deux exigeaient que soit publiée la fameuse «directive Jornot», du nom du procureur général genevois. Mercredi, les avocats progressistes la rendaient publique via un communiqué de presse. Ils exigent également que toutes les directives émanant tant du pouvoir judiciaire que de la police

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion