Cinéma

L’ amour sans crier gare

Bruno Todeschini et Alessia Barela. FILMCOOPI
«Sette giorni»

Son nom n’est pas très connu du grand public, mais Rolando Colla fait presque partie des vétérans du cinéma suisse. Né en 1957 à Schaffhouse de parents italiens, il a signé en une trentaine d’années cinq longs métrages de fiction, ainsi que plusieurs documentaires et téléfilms. Avec Sette giorni, le réalisateur filme en Sicile la naissance d’une relation passionnelle entre deux quadragénaires qui pensaient pourtant en avoir fini avec l’amour.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion