Suisse

Réseaux sociaux ciblés

Des sénateurs veulent forcer les plateformes internet à collaborer avec les instances judiciaires en Suisse.
Rien n’oblige actuellement les réseaux sociaux à fournir les données d’un internaute anonyme qui publie des propos injurieux ou calomnieux sur le net. PIXABAY
Justice

Les parlementaires sont consternés. Facebook suisse n’a pas à collaborer avec la justice helvétique, selon le Tribunal fédéral. A l’origine de cette affaire, un internaute anonyme qui publiait des propos injurieux, diffamants et calomnieux sur la plateforme. Saisi d’une plainte, le Ministère public vaudois a voulu retrouver l’identité et l’adresse IP (informatique) du malotru qui habite en Suisse. Or le Tribunal fédéral a conclu que le procureur ne pouvait pas

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion