Genève

Auprès de mon arbre, je repose heureux

Une élue socialiste souhaite que Genève crée une «forêt du souvenir» comme alternative aux cimetières. De tels sites sont répandus en Suisse alémanique, mais pas en Romandie.
Un lieu d'ensevelissement dans la forêt du souvenir de la commune d'Usedom en Allemagne. WIKIPEDIA/CC
Site funéraire

Reposer pour l’éternité au pied d’un arbre? Une élue socialiste en Ville de Genève souhaite, pour le permettre, la création d’une «forêt du souvenir» au bout du lac. Peu connus en Suisse romande, ces sites funéraires d’un type nouveau sont plus répandus en Suisse alémanique et en Allemagne. Ils permettent d’ensevelir les cendres de défunts au pied d’arbres spécialement choisis. Olga Baranova vient de déposer une motion demandant au Conseil

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion