Actualité

Marine Le Pen refuse une convocation de la police

Marine Le Pen a affirmé vendredi qu'elle refuserait de répondre aux convocations de la police pendant la durée de la campagne. Deux collaborateurs proches de la candidate de l'extrême droite à la présidentielle sont soupçonnés d'emplois fictifs au Parlement européen.
France

La présidente du parti Front national était convoquée mercredi pour être entendue par les enquêteurs. Elle a refusé de s'y rendre, ont indiqué vendredi des sources proches de l'enquête. “Comme pendant les régionales, je ne répondrai pas pendant la campagne électorale. Cette période ne permettant ni la neutralité ni la sérénité nécessaire au fonctionnement correct de la justice”, a expliqué vendredi Mme Le Pen. Manque de “respect de l'autorité” “Elle

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion