Actualité

Théo «violé» par la police ou le malaise persistant des banlieues

Quatre policiers sont poursuivis par la justice après la violente interpellation d’un jeune homme, jeudi dernier dans une cité d’Aulnay-sous-Bois, en périphérie parisienne. L’éclairage de Jean-Riad Kechaou, auteur d’un livre, professeur en collège.
«Nombreux sont ceux qui pensent dans les quartiers populaires que la police agit arbitrairement et impunément» Wikipedia
France

Le nom de l’avocat engagé dans l’affaire dit l’importance de celle-ci: Eric Dupond-Moretti, sans doute le pénaliste le plus célèbre de France, surnommé «Acquittator». Ici, il n’est pas au service de l’accusé mais de la victime. Théo, 22 ans, a été gravement blessé à l’anus lors de son interpellation par quatre policiers, en marge d’un contrôle d’identité lié à un trafic de drogue, jeudi 2 février, vers 17h, à la cité

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion