Livres

Une histoire de la violence

Dans "Koala", Lukas Bärfuss suit les traces du petit marsupial pour tenter de comprendre le suicide de son frère. Une réflexion engagée qui prend des chemins de traverse.
L’auteur alémanique développe une réflexion sur le travail... et son contraire. Frederic Meyer
Récit

Koala? C’est le surnom de son frère, son totem scout, qui donne son titre au dernier livre de Lukas Bärfuss: en suivant les traces du petit marsupial australien, l’écrivain et dramaturge alémanique développe une réflexion sur le suicide. Son frère a en effet mis fin à ses jours quelques mois après que l’auteur l’ait vu pour la dernière fois à Thoune, sa ville natale, où il était invité à donner

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion