Autre

Qui pour défendre les journalistes?

L’Hebdo sort pour la dernière fois demain vendredi. Alors que ses employés et ceux du Temps vont tenter de sauver des emplois, les syndicats de la profession se portent mal.
Une profession en décomposition: en mars 2013 JPDS
Presse

Ca y est: nostalgiques et lecteurs fidèles tiendront ce vendredi entre leurs mains le dernier numéro de L’Hebdo. Une page de l’histoire romande de la presse se tourne. Mais pour les employés de la rédaction commune avec Le Temps, la bataille pour sauver leurs emplois ne fait que commencer. Elle risque d’être ardue et, surtout, solitaire. La faute notamment à des syndicats affaiblis par une baisse constante de leurs membres.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion