Suisse

Tromperie sur le poids des marchandises

Les consommateurs sont parfois trompés sur le poids de la marchandise qu'ils achètent. Selon de nouveaux achats-tests effectués l'an dernier, le poids indiqué incluait le matériel matériel d'emballage dans 20% des cas.
Commerce

Cela ne devrait pas être le cas, car la vente doit en principe s'effectuer sur la base de la quantité nette, rappelle vendredi l'Institut fédéral de métrologie (METAS). La situation s'améliore toutefois. En 2014, des achats-tests avaient conclu à un abus dans 46% des commerces contrôlés. En 2016, les 438 contrôles relatifs à la boucherie-charcuterie, aux produits laitiers et à la confiserie ont révélé des infractions au principe de la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion