Cinéma

Dernier combat

«Les Vies de Thérèse» de Sébastien Lifshitz
DR
Cinéma documentaire

On avait découvert Thérèse Clerc dans Les Invisibles (2012) de Sébastien Lifshitz, portraits de couples homos sortis du placard bien avant l’invention de l’expression coming out. En fin de vie, elle demande ici au cinéaste de la filmer «jusqu’au bout», pour affronter les tabous de la vieillesse et de la mort. Pudique et délicat, ce moyen métrage louvoie un peu avec la commande (ultime acte politique de l’intéressée), mais dresse

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion