Vaud

Bras de fer sur l’accueil de jour

Le sort du mercredi après-midi sera scellé lors d’un troisième débat parlementaire au Grand Conseil.
Les communes vaudoises doivent-elles assurer un ­accueil des enfants après la classe? (photo prétexte) Pixabay
Vaud

Les députés continueront de s’écharper sur la loi sur l’accueil de jour (LAJE). Mardi, à une voix près, ils décidaient, contrairement à la semaine dernière, d’obliger les communes à proposer une structure parascolaire le mercredi après-midi pour les 8 ans et plus, «en cas de besoin avéré». Cet amendement du PLR Pierre-Alain Urfer est passé de justesse devant l’amendement Donzé (pdc ) et Oran (ps), qui prévoyait un accueil le mercredi

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion