Suisse

Permis F sur liste noire

Pour prévenir les défauts de paiement, les opérateurs de téléphonie fuient les requérants d’asile et mettent en place de grandes restrictions. Une discrimination justifiée?
Juridiquement JPDS / PRETEXTE
Téléphonie

«Désolé, nous ne pouvons pas établir d’abonnement pour vous…» La gêne est palpable dans la voix du vendeur de l’opérateur de téléphonie mobile Salt. Selon les directives de son entreprise, l’employé ne peut pas accepter de clients titulaires d’un permis F – le livret pour les étrangers admis à titre provisoire en Suisse. Le jeune homme explique laconiquement que cette case n’existe pas sur le logiciel d’ouverture de compte. La firme basée

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion