Genève

Un appel lancé contre Dublin

Organisations et personnalités politiques genevoises dénoncent une application trop rigide des accords de Dublin qui induit des pratiques inhumaines.
De gauche à droite: Juliette Fioretta et Massimo Usel JPDS
Asile

Ce mercredi, Solidarité Tattes a présenté en conférence de presse son «appel contre l’application aveugle du règlement Dublin». Plusieurs représentants d’associations et personnalités politiques étaient là en guise de soutien, délibérément rassemblés dans le temple des Pâquis: tout un symbole, puisque le lieu avait notamment hébergé la fratrie Musa avant le renvoi de trois d’entre eux en Croatie début septembre. Pour signer l’appel: www.solidaritetattes.ch «La Suisse est l’un des pays

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion