Actualité

Funérailles et représailles après l’attentat de Jérusalem

Funérailles des soldats tués dimanche au camion bélier à Jérusalem. Les autorités israéliennes ont décidé de ne pas restituer le corps de l'auteur à sa famille, entre autres mesures de représailles.
Proche-Orient

Des centaines d'Israéliens ont enterré lundi les quatre soldats tués la veille à Jérusalem dans un attentat au camion bélier. Cette attaque, l'une des plus meurtrières des derniers mois, confirme la persistance des tensions israélo-palestiniennes.   La dépouille de la lieutenant Shir Hadjaj, dans un cercueil recouvert du drapeau à l'étoile de David, a été mise en terre sous les hurlements de douleur des membres de sa famille. Des centaines

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion