Actualité

«Renzi a sous-estimé ses adversaires»

La social-démocratie perd son dernier représentant de poids en Europe avec la démission de Matteo Renzi, après le refus du référendum constitutionnel, même si son départ est un peu retardé.
Matteo Renzi a été prié de reporter sa démission jusqu’à ce que le budget soit adopté. WIKIMEDIA COMMONS/KREMLIN.RU
Italie

Le président italien Sergio Mattarella a demandé lundi soir au chef du gouvernement Matteo Renzi de reporter sa démission jusqu’à ce que le budget soit adopté par le parlement, a annoncé le palais présidentiel sur Twitter. Cette adoption devrait intervenir dans les jours à venir. Après l’annonce de sa défaite au référendum de dimanche sur son projet de réforme de la Constitution, le chef du gouvernement a fait part de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion