Médias

Bastamag de retour devant les juges

S.A. Bolloré poursuit en appel le site d’information pour diffamation.
Vincent Bolloré WIKIMEDIA COMMONS
France

Jeudi 1er décembre, les journalistes du site français d’informations sur internet Bastamag avaient de nouveau rendez-vous dans les prétoires. Ils avaient l’air tendus en entrant dans la chambre 7 de la Cour d’appel de Paris, toujours pour la plainte en «diffamation publique» déposée par la S.A. Bolloré, le groupe de Vincent Bolloré. Un homme que ses possessions dans les médias, dans les infrastructures portuaires en Afrique et ses coups de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion