Actualité

La Russie se retire de la Cour pénale internationale

Moscou reproche à la CPI son manque d’indépendance.
Justice

La Russie a annoncé mercredi le retrait de sa signature du Statut de Rome, le traité fondateur de la Cour pénale internationale (CPI). Elle lui reproche son manque d’indépendance et de ne pas avoir été à la hauteur des espoirs placés en elle. Le président russe Vladimir Poutine a signé mercredi un décret en ce sens. Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a été chargé d’informer les Nations

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion