Autre

Le nucléaire a survécu à Fukushima

La Suisse pourrait tirer la prise, mais certains pays continuent à construire des centrales atomiques. Tour d’horizon en France, en Italie, en Allemagne et au Japon.
Depuis la catastrophe de Fukushima et l’arrêt brutal de nombreuses centrales FLICKR / IAEA IMAGEBANK / CC
Energie

Les images sont inoubliables. Le 11 mars 2011, un tremblement de terre de magnitude 9 se produisait au nord-est du Japon, provoquant un raz-de-marée dévastateur. Des villes et des villages côtiers furent complètement détruits. On dénombra près de 18 000 victimes, en sus des dégâts infligés à la centrale nucléaire de Fukushima, située à quelque 240 kilomètres au nord de Tokyo. Trois des six réacteurs entrèrent en fusion, entraînant l’arrêt temporaire de l’ensemble du

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion