Actualité

La mobilisation ratée d’Hillary Clinton

La défaite de la démocrate tient notamment au déficit de voix engrangées parmi les minorités ethniques.
Les électeurs latinos et afro-américains ont largement appuyé l’ancienne secrétaire d’Etat FLICKR/NATHANIA JOHNSON/CC
Présidentielle américaine

Analystes, statisticiens et autres experts se grattent la tête, bouche bée. Ils avaient prédit une victoire d’Hillary Clinton, sondages et probabilités à l’appui. On disait déjà une majorité de swing states acquise à sa cause. Et pourtant, tous les pronostics ont été déjoués. Que s’est-il passé? La réponse pourrait se trouver dans les sondages effectués à la sortie des bureaux de vote. Si on est en droit de se demander

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion