Genève

Tamedia: six licenciements de moins

Les sacrifices consentis par des collaborateurs (réductions de temps de travail et départs volontaires) évitent cinq licenciements à 24 heures et un à la Tribune de Genève.
Le 27 septembre dernier JPDS
Presse

Il y a deux semaines, un accord entre Tamedia Publications romandes et les représentants des collaborateurs de 24 heures et de la Tribune de Genève permettait de limiter légèrement la casse. L’éditeur acceptait en effet de licencier quatre personnes de moins que prévu: le quotidien vaudois devait remercier treize employés au lieu de seize et le genevois sept au lieu de huit. L’employeur acceptait aussi la mise en place d’un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion