Suisse

L’humanité reste bloquée à l’âge du charbon

Jean-Baptiste Fressoz, invité jeudi prochain à l’Université de Genève, dresse une histoire politique des énergies. Ses observations rappellent l’ancrage des énergies fossiles dans une histoire militaire et néolibérale
Loin d'être abandonné au profit d'énergies plus propres DR
Environnement

En ces temps d’inquiétude généralisée face au réchauffement climatique, l’idée de transition énergétique a fait son chemin. Limiter notre production de CO2: tel est le credo affiché par la plupart des gouvernements à l’issue de la COP21 en décembre 2015. L’humanité saura-t-elle se donner les moyens de cette transition? S’il préfère laisser sa boule de cristal au placard, l’historien Jean-Baptiste Fressoz apporte son éclairage sur deux siècles de politique énergétique

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion