BD

Les oubliés de l’Inde

Fait rare, sans doute une première en langue française, la bande dessinée d'Eddy Simon et Matthieu Berthod se penche sur le sort de populations aborigènes dans l'Etat indien du Chhatisgarh.
Illustration de couverture.
Bande dessinée

Voilà quelques années qu’Amnesty International donne voix à ceux qu’on n’entend jamais, par l’intermédiaire de la bande dessinée. Peut-être dans l’espoir d’avoir un impact plus important qu’une énième dépêche perdue dans le brouhaha médiatique. Scénarisé par Eddy Simon, qui a enquêté sur place, Adivasis meurtris raconte le calvaire subi par les tribus indiennes adivasis depuis le début des années 2000. A la suite à la création de l’État indien du

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion