Solidarité

Vivre derrière un mur

Le mur de séparation divise Jérusalem-Est. Huit quartiers palestiniens, pourtant compris dans les frontières de la ville, sont coupés du centre et des services municipaux.
Le jardin d’enfants de Kufr Aqab E. Bollack
Proche-Orient

Des immeubles en construction à perte de vue, aux pieds desquels s’entassent des montagnes de poubelles. Des mamans et leurs poussettes sur la chaussée car les trottoirs sont inexistants. Un trafic encombré générant des nuages de poussière sur ces rues à moitié goudronnées. Des enfants zigzaguant entre les voitures à contresens. «Kufr Aqab dépend de la municipalité de Jérusalem et donc des autorités israéliennes depuis 1967 et le début de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion