Scène

Rock et poésie font cause commune

Thurston Moore, Lydia Lunch, Tony O’Neill et Simon Huw Jones sont les invités d’une association genevoise qui veut réconcilier littérature et décibels. Carte blanche vendredi dans le cadre du festival Poésie en Ville.
Rock et poésie font cause commune
Simon Huw Jones et Frédérique Longrée JEAN-PATRICK DI SILVESTRO
Poésie en Ville

«Il était une fois la poésie. Il était une fois le rock…» De Bob Dylan à Nick Cave, de Patti Smith à Kurt Cobain en passant par Jim Morrison, Leonard Cohen, Lou Reed, Ian Curtis ou PJ Harvey, rock et poésie ont partie liée – le texte donnant ses lettres de noblesse à une musique populaire, au départ décriée par les élites quand Elvis et les Beatles se limitaient à conter fleurette

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion