Musique

Aux origines de l’opéra

Monteverdi et son Orfeo ouvrent la saison lyrique de l’Opéra de Lausanne. La mise en scène de Robert Carsen en souligne la modernité. Interview.
Pour Robert Carsen FELIPE SANGUINETTI
Opéra

Robert Carsen sillonne les meilleures scènes lyriques internationales en y essaimant des représentations dramatiques et scénographiques inédites, toujours imprégnées d’un propos ­moderne et vivifiant. De ses débuts à Lausanne, où Renée Auphan le conviait en 1987 à mettre en scène Ariadne auf Naxos de Richard Strauss, à la mise en scène maintes fois primée d’un ­Dialogues des ­Carmélites de Francis Poulenc ou d’un ­Midsummer Night’s Dream de Benjamin Britten dans

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion