Vaud

«Le CSP Vaud a gardé son cap»

Après dix années passées à sa tête, Hélène Küng quitte la direction du Centre social protestant. Bilan.
A 58 ans Pierre Bohrer
Interview

Après bientôt dix ans de service, Hélène Küng s’apprête à quitter la tête du Centre social protestant (CSP Vaud). Pasteure de formation et ex-aumônière auprès des requérants d’asile du centre de Vallorbe, elle laissera la place fin 2016 à Bastienne Joerchel Anhorn, désignée par le comité. La directrice de 58 ans part avec le sentiment du travail en partie accompli, sans perdre toutefois son regard critique sur une société aux

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion