Suisse

Un conflit entre liberté et sécurité

La loi sur le renseignement divise les conseillers nationaux Raymond Clottu et Carlo Sommaruga.
Les antennes de Loèche (Valais) font partie du système d'espionnage des services de renseignements suisses (photo prétexte). WIKIMEDIA COMMONS/RAMA
Votations du 25 septembre

La votation sur la nouvelle loi sur le renseignement nourrit un classique débat sur le conflit entre sécurité et liberté. Destiné à doper l’arsenal des moyens de surveillance du Service de renseignement de la Confédération (SRC), le texte est soutenu par le Conseil fédéral et les partis bourgeois, mais combattu par la majorité de la gauche. Face-à-face entre les conseillers nationaux Raymond Clottu (udc, NE) et Carlo Sommaruga (ps, GE),

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion