La situation se détend quelque peu dans les prisons suisses

La situation se détend quelque peu dans les prisons suisses. Les projets des cantons et concordats visant à créer des capacités supplémentaires commencent à porter leurs fruits. Mais pour certaines formes d'exécution des sanctions, une intervention reste nécessaire.
Détention

Le rapport “Monitorage des capacités de privation de liberté”, demandé par la Conférence des directrices et directeurs des Départements cantonaux de justice et police (CCDJP), a été publié lundi. Il montre que la situation en matière d'occupation des établissements d'exécution des sanctions est “moins dramatique” qu'en 2013. “Dans le domaine de l'exécution des sanctions en milieu fermé par les hommes, la situation s'est désamorcée”, note la CCDJP dans un communiqué.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion