Édito

LRens ou loi rance?

Loi sur le renseignement

La Loi sur le renseignement (LRens) soumise au peuple le 25 septembre à la suite d’un salutaire référendum pose des problèmes majeurs en matière de respect de la sphère privée et de protection des droits fondamentaux Plusieurs aspects de cette législation inquiètent. La LRens introduit dans le droit suisse une certaine libéralité pour permettre l’espionnage des citoyens. En théorie, ce type d’intrusions doit être validé en amont par le Tribunal fédéral

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion