Suisse

La prévention devient enfin nationale

Le suicide tue davantage en Suisse que les accidents de la route, la drogue et le sida réunis.
Avec notamment leur projet de caméras dans les cabines de pilotage des locomotives JPDS
Sensibilisation

C’est l’une des lacunes détectées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans un rapport de 2014: la Suisse n’a pas encore de plan national d’action et de prévention du suicide. Etonnamment, à première vue, ce sont les CFF qui comblent, en partie, cette lacune, avec le lancement, vendredi à Zurich, d’une campagne nationale prévue pour durer trois ans. La démarche est saluée par les organisations dédiées à la prévention.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion