Solidarité

Sur le chemin de la justice pour Berta Caceres

Bertita Caceres: «La mort de Berta Caceres est un crime politique.» BPZ
Honduras

Sa douce assurance désarçonne. En seulement quelques mois, l’Hondurienne Bertita Caceres (25 ans), avec le soutien de sa sœur Laura, a su reprendre le flambeau de sa mère, Berta Caceres, contre le projet hydroélectrique Agua Zarca, tout en exigeant que la lumière soit faite sur son assassinat en mars dernier. Au Forum social mondial de Montréal, dans une instance toujours plus radicalement opposée au saccage des ressources naturelles, le souvenir de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion