Actualité

«Bernie Sanders a su traduire la colère populaire»

À défaut de Sanders, le FSM de Montréal accueillait Bhaskar Sunkara, directeur du Jacobin Magazine.
Phil Roeder - CC
Interview

L’Étasunien Bernie Sanders aurait dû être la vedette de la première journée de débats du 12e Forum social mondial, mercredi, à Montréal. Son absence de dernière minute peut toutefois s’expliquer: le socialiste du Vermont donne en effet la dernière main à son nouveau mouvement progressiste, qu’il prévoit de présenter le 24 août prochain. Enjeu: prolonger l’extraordinaire impact du vieux militant pacifiste durant les récentes élections primaires démocrates, notamment auprès de la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion