Actualité

Des ados en perdition

Certains imputent l’enrôlement djihadiste à des motifs religieux ou politiques. Les spécialistes y voient, eux, un mécanisme caractéristique des adolescents et jeunes adultes
Jeunes djihadistes

Alors que les attentats djihadistes bouleversent l’Europe et enflamment sa politique sécuritaire, il n’est pas évident de comprendre pourquoi de jeunes adultes – adolescents, parfois – nés et ayant grandi en Europe s’engagent pour une cause aussi meurtrière. Pourtant, lorsque l’on discute avec des spécialistes de la psychiatrie des jeunes adultes, ces derniers reconnaissent chez ces jeunes aspirants djihadistes les mêmes problématiques liées au devenir que chez les patients qu’ils traitent au

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion