Neuchâtel

Un salaire en fonction de ses besoins, plutôt que de son mérite

(1) Symbole de l’expansion de l’économie sociale et solidaire, une entreprise informatique neuchâteloise réinvente le salariat.
«Les choses se sont faites progressivement AH
Série d’été «l’économie sociale et solidaire en action»

«Il faut de l’imagination», comme avec un livre de science-fiction, pour comprendre le fonctionnement d’Ecodev, entreprise neuchâteloise spécialisée dans les services informatiques. Un salaire fixé selon les besoins de chacun, une hiérarchie horizontale, pas d’impératifs de rentabilité, le libre choix de son lieu et de son taux de travail: la philosophie de cette étrange société met au défi les logiques économiques courantes. Et pourtant, depuis quinze ans, Ecodev s’en sort

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion