Genève

Le beau lac des Vernes

(6/7) Le lac artificiel de Meyrin a été conçu pour la biodiversité, pas pour la baignade.
Le chantier du lac a débuté en 2014 CEDRIC VINCENSINI
Série d'été «Nature en ville»

Ce n’est encore aujourd’hui qu’une étendue de terre humide et de cailloux sur laquelle s’activent des ouvriers. À l’horizon, on remarque les dizaines de grues qui permettent la construction des 1358 logements du quartier des Vergers, à Meyrin. De l’autre côté de la route, les barres d’immeubles des Champs-Fréchets. Difficile d’imaginer que, dès octobre prochain, les eaux pluviales de la cité viendront progressivement remplir cette immense fosse et former le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion