Suisse

Un soutien de l’EI libéré pourrait être expulsé

La justice argovienne confirme l’expulsion d’un Irakien, dont la libération est prévue jeudi. Recours possibles.
Suisse

Un des trois Irakiens condamnés en mars, notamment pour soutien à l’Etat islamique, doit être libéré jeudi. Mais il sera directement placé en détention en vue d’une expulsion. Celle-ci pourrait survenir dans les trois mois. Des recours restent possibles. Son renvoi doit avoir lieu entre le 21 juillet et le 20 octobre, a ordonné le service argovien de la migration et de l’intégration. Cette décision a été confirmée par un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion