Actualité

Une ville sous tension

Au nord du Kosovo, les soldats suisses surveillent la ville de Mitrovica, où cohabitent Albanais et Serbes de part et d'autre de la rivière Ibar.
A Mitrovica WIKIMEDIA COMMONS
Balkans

Il ressemble à un barbecue géant en béton. Posé sur une colline du nord de Mitrovica, le monument aux mineurs a été construit en 1973 par Tito, le chef du Gouvernement de Yougoslavie. Les deux piliers, qui supportent un wagonnet minier, symbolisent la fraternité des Albanais et des Serbes, qui ont combattu ensemble contre les nazis durant la Seconde Guerre mondiale. Les temps ont changé. Dix-sept ans après la fin

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion