Actualité

Pic des délits xénophobes suite au Brexit

Les délits xénophobes au Royaume-Uni ont fortement augmenté en marge du Brexit, selon les chiffres de la police publiés vendredi. "Un pic du discours de haine" qui aura des répercussions en Europe, selon le commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe.
Royaume-Uni

Les 3'076 “crimes de haine” signalés à la police entre le 16 et le 30 juin représentent une hausse de 42% par rapport à la même période en 2015. Un pic de 289 cas a été enregistré le 25 juin, soit deux jours après le référendum.   “Cette hausse est inacceptable”, a commenté Mark Hamilton, le président de la commission chargée des “crimes de haine” dans la police.   Plusieurs

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion