Suisse

Pas d’obstacle à la surveillance

Le comité référendaire contre la loi sur la surveillance des télécommunications est resté en deçà des 50 000 signatures nécessaires pour demander une votation populaire.
La nouvelle loi doit permettre de surveiller les ordinateurs et les smartphones avec des logiciels espions. PIXABAY / CC
Référendum

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion