Musique

Terre précieuse

Le saxophoniste Basel Rajoub, établi en Suisse, adresse une lettre d’amour à sa Syrie natale. The Queen of Turquoise entremêle jazz et musique orientale.
Terre précieuse
Féru de jazz, Basel Rajoub a étudié le classique au Conservatoire de Damas. CARLOS CASAS
Musique

Basel Rajoub parle d’une voix douce, mais avec ferveur. De temps à autre, son regard se voile et son sourire s’atténue. En Suisse depuis 2008, après un crochet par le Liban, le musicien a vécu les vingt-huit premières ­années de sa vie en Syrie. Il est parti pour échapper au service militaire. Aujourd’hui, l’essentiel de sa famille et de ses amis y vivent quotidiennement ­«l’enfer», décrit-il sans pathos. Mais on

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion