Suisse

Régler la crise en assouplissant les visas humanitaires

Des ONG, des associations et des personnalités politiques s’unissent pour demander au Conseil fédéral de modifier sa pratique malgré les durcissements successifs de l’asile en Suisse.
Photo prétexte. Alternative libertaire
Asile

Alors que l’asile n’a jamais autant inquiété les Suisses et que les durcissements des réglementations le régissant ne cessent de se succéder, il peut paraître étonnant de vouloir ouvrir davantage les frontières. C’est pourtant l’idée de Médecins du monde, épaulés par une dizaine d’ONG, telles que Médecins sans frontières, Amnesty International, et de quelques personnalités politiques, notamment l’ancienne conseillère fédérale Ruth Dreifuss. Ce collectif a lancé mardi «l’appel de Neuchâtel»

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion