Genève

Le processus de naturalisation est long et peu efficient

La Courdes comptes préconise une meilleure définition des rôles entre le canton et les communes et propose des solutions pour réduire les délais de traitement.
LDD
Canton de Genève

Plus de 2000 demandes de naturalisation ordinaire sont déposées chaque année dans le Canton de Genève. Un enjeu socio-économique important, selon la Cour des comptes, qui rendait vendredi un rapport d’audit sur le dispositif genevois de naturalisation. Les pratiques cantonales et communales sont passées sous la loupe de l’organe de contrôle qui a laissé de côté les procédures facilitées (naturalisation des époux étrangers et des enfants). Il ressort que les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion