Genève

Donner une voix aux migrants de Genève

Entre témoignages et portraits, Pauline Desnuelles, traductrice, a publié un livre.
Livre

Luís, Ilinka, Olivier, Ève ou Oumar sont toutes des personnes émigrées vivant à Genève. Chacun, à travers la plume de Pauline Desnuelles, témoigne de parcours de vie entre adaptation, difficultés, joie ou nostalgie. L’auteure, ayant travaillé comme traductrice pour plusieurs ONG, souhaitait donner une voix à ces individus et mettre en lumière une réalité socialepeu visible. Son livre est publié depuis avril dernier aux Editions des Sables, grâce au soutien

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion