Livres

Solitude retentissante d’un monstre sacré

«RÊVERIE DE L’ACTEUR SOLITAIRE» DE RICHARD VACHOUX ET JULIEN LAMBERT
Livres

«Le dialogue, c’est donner à l’autre la réplique qu’il inspire.» Ainsi parlait Richard Vachoux, décédé en 2012 à 80 ans, figure incontournable du théâtre genevois. Cette phrase glissée à son biographe contient à elle seule la force spectaculaire d’un artiste au monde intérieur sans cesse mis en mouvement par ceux qui l’entouraient. Au seuil de la mort, le fondateur de l’Orangerie et ancien directeur du Poche et de la Comédie – également

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion